Connect with us

LIVRE

Galia Salimo, l’esprit d’une belle tolérance

Après avoir parlé de son expérience en tant que garçon, Galia Salimo évoque sa vie et son expérience en tant que reine des nuits parisiennes dans son nouveau livre « Quelque chose en moins… ou en plus ». À la recherche de son identité…

Published

on

Photo inédite de Philippe Matsas pour La Fringale Culturelle

Galia Salimo a été danseuse, mannequin, animatrice radio et aussi écrivaine. Dans son nouveau livre, elle parle de son parcours en tant que femme. Elle raconte ses expériences enrichissantes à travers le monde. Et elle embarque le lecteur dans les coulisses de sa carrière d’artiste transformiste. Un récit profond et sincère.

Galia Salimo répond brièvement à nos questions…

À lire l’interview inédite dans le numéro 19.

Commander ici la cover de Franck Thilliez :

Commander ici la cover de Virginie Grimaldi :

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LIVRE

Sophie de Baere récompensée au Festival du Làc

À l’occasion de la nouvelle édition du Festival du Làc à Collonge-Bellerive en Suisse, La Fringale Culturelle est fière d’annoncer ce partenariat exceptionnel. Cette année, le thème du Festival explore la liberté.

Published

on

Une lauréate aux ailes libres

Comme chaque année, le prix est remis à un auteur ayant ravi le comité, dont fait partie notamment la journaliste pour l’édition suisse du magazine Elle, Julie Vasa. Après l’obtention du prix Maison de la Presse en mai dernier, Sophie de Baere reçoit donc les honneurs en étant distinguée à nouveau pour son très bel ouvrage, Les ailes collées (JC Lattès). 

Une explosion d’émotions

Jonglant habilement avec deux mondes différents : les années 80 et 2000, Sophie de Baere explore en profondeur les coulisses et devenirs de nos rêves enfouis de jeunesse. L’auteure qualifie, de plus, que c’est un roman d’amour sous toutes ses formes – inépuisable sujet d’écriture. Ainsi, plusieurs sujets sont balayés comme la naissance de l’amour, le désir ou le manque. C’est aussi un roman d’initiation et enfin, une histoire sur les liens familiaux. C’est un livre qui, à la lecture, est une véritable explosion d’émotions. 

Des invités littéraires variés

Le 1 et 2 octobre, rendez-vous au bord du Lac Léman, sous une grange boisée pour rencontrer vos auteurs préférés ou en découvrir d’autres et avoir vos livres dédicacés. Tous ravis de partager entre eux et avec vous, chers lecteurs, un moment chaleureux, très familial. Telle est la description exacte de ce moment littéraire genevois, ou presque. Citons quelques noms ; Frédéric Beigbeder, Nathalie Cohen, Adèle Bréau, etc. Ou encore des noms phares de la rentrée littéraire comme Gaëlle Josse et Juliette Nothomb. Antoine de Caunes sera aussi présent. Bref, une nouvelle édition renouvelée dynamique, enrichissante et amusante.

À lire aussi l’interview de Sophie de Baere dans le numéro 17 disponible en vente :

En savoir plus :

Festival du Làc

Continue Reading

LIVRE

Victor Jestin, lauréat du Prix Blù Jean-Marc Roberts

Mardi 13 septembre, a eu lieu la sixième édition du Prix Blù qui récompense une nouvelle voix de la littérature française.

Published

on

Photo inédite de Patrice Normand pour La Fringale Culturelle

La sixième édition du Prix Blù

L’idée de cette distinction est de valoriser une plume audacieuse et inattendue qui deviendra l’incontournable de demain.

Les lauréats précédents

Le prix Blù est décerné à des livres qui, suite à l’obtention de la récompense, ont tous eu une belle vie critique et un accueil public chaleureux.

Victor Jestin pour L’homme qui danse (Flammarion, 2022) est le lauréat du prix Blù Jean-Marc Roberts.

Après le couronnement de Pierric Bailly pour L’homme des bois (P.O.L., 2017), Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux (Actes Sud, 2018), Emma Becker pour La Maison (Flammarion, 2019), Victor Pouchet pour Autoportrait en chevreuil (Finitude, 2020) et Mathieu Palain pour Ne t’arrête pas de courir (L’Iconoclaste, 2021), c’est Victor Jestin pour L’homme qui danse (Flammarion, 2022) qui est le lauréat du prix Blù Jean-Marc Roberts. Une récompense d’une donation de 7000 euros qui met à l’honneur, chaque année, un deuxième ou un troisième roman.

Le pari d’une nouvelle voix de la littérature

Un jury de professionnels composé de Philippe Claudel de l’académie Goncourt, Brigitte Giraud (prochainement invitée de LFC#21 de novembre-décembre), Justine Lévy, Erik Orsenna de l’Académie française, Capucine Ruat (éditrice) et Sandrine Treiner (directrice de France Culture), le chanteur-auteur-compositeur Didier Barbelivien (invité prochainement de LFC #21 de novembre-décembre), le lauréat 2021 Mathieu Palain (interview à lire dans LFC #14), le libraire Alain Bélier (Lucioles), ainsi que la chroniqueuse littéraire Squirelito, a couronné Victor Jestin.

Une récompense d’une donation de 7000 euros qui met à l’honneur, chaque année, un deuxième ou un troisième roman.

Victor Jestin a publié son premier roman, La Chaleur (Flammarion, 2019). Ce roman a été sélectionné pour les prix Renaudot, Médicis et Fémina. Il obtient le prix littéraire de la vocation qui récompense des auteurs âgés de 18 à 30 ans, puis en décembre 2019, il reçoit le prix Femina des lycéens.

 

À lire aussi l’interview de Victor Jestin dans le numéro 20 actuellement en vente :

 

Continue Reading

LIVRE

Virginie Grimaldi, romancière drôle et attachante

En tête des meilleures ventes de livres chaque été, Virginie Grimaldi écrit des histoires populaires avec l’humour qui la caractérise et l’émotion authentique qu’elle souhaite partager avec son lectorat.

Published

on

Photo inédite de Céline Nieszawer pour La Fringale Culturelle

Virginie Grimaldi répond brièvement à nos questions…

À lire l’interview inédite dans le numéro 19.

Commander ici la cover de Franck Thilliez :

Commander ici la cover de Virginie Grimaldi :

Continue Reading

Tendance